Thèse de Lucie BENDERITTER

Cher confrère, Chère consoeur,

Dans le cadre de la réalisation de ma thèse de doctorat spécialité médecine générale ;

"Rôle des médecins généralistes dans la prévention routière des conducteurs séniors. Thèse action et Enquête quantitative prospective, multicentrique auprès des médecins généralistes." ;

je vous invite à participer à une étude d'enquête de pratiques par l’intermédiaire de ce questionnaire interactif d'une durée de 7 à 10 minutes.

D'une part ce questionnaire va nous permettre de faire le point sur vos pratiques, et d'autre part de vous faire partager les recommandations réglementaires essentielles sur le thème de la prévention routière des séniors.

Merci beaucoup pour votre retour,
(pour participer, veuillez cliquer ici :  REMPLIR DANS GOOGLE FORMS
confraternellement

Lucie BENDERITTER


Rôle des médecins généralistes dans la prévention routière des conducteurs séniors : enquête de pratiques et transfert de compétences. lien

Durée du questionnaire : 7 à 10 minutes.
Une étude réalisée en 2018 par l'association de prévention routière et la MACSF rapporte que 77% des professionnels de santé pensent avoir un rôle spécifique à jouer en terme de prévention routière. Alors, quelles sont les stratégies adoptées par les médecins généralistes dans le cadre de la prévention routière face aux patients séniors dont ils doutent des capacités à la conduite automobile ?
Cette enquête va nous permettre :
- de faire le point sur vos pratiques.
- de vous faire partager les recommandations réglementaires essentielles sur le thème de la prévention routière des séniors.
De part le vieillissement de la population le nombre de conducteurs âgés augmente et va continuer à augmenter fortement dans les années à venir. Les estimations de l'Institut National d'Etudes Démographiques (INED) évoquent une augmentation démographique de 57% en 20 ans pour la catégorie d'âge des plus de 75 ans (2020-2040). Or, le vieillissement altère de manière plus ou moins importante les capacités cognitives, motrices et sensorielles qui sont toutes essentielles à l'activité de conduite automobile.
En France, il n'existe pas de suivi spécifique des conducteurs âgés. L'arrêté du 21 décembre 2005 modifié le 28 mars 2022 établit une liste de contre-indications médicales à la conduite et les médecins généralistes ont seulement une obligation de conseil et d'information sur les capacités à conduire.
Ce questionnaire va se dérouler en 4 parties.
- I/ Recensement des profils des médecins généralistes
- II/ Analyse des connaissances
- III/ Objectif principal : étude des stratégies.
- IV/ Recueil des attentes et suggestions.