Thèse de Baptiste GRAS

Cher confrère, Chère consoeur,

Dans le cadre de mon travail de thèse, je souhaite déterminer parmi les freins déjà identifiés ceux qui limitent le plus les médecins généralistes dans le dépistage des infections sexuellement transmissibles à Chlamydia.

Pour rappel, les infections génitales à Chlamydia sont un problème de santé publique majeur responsable chaque année de nombreuses hospitalisations. Il s’agit par ailleurs de la première cause d’infertilité d’origine infectieuse en France. L’incidence de ces infections est en augmentation constante depuis plusieurs années dans la population française.

Le dépistage de ces infections et leur traitement font partie des outils qui pourraient permettre de progresser vers l’objectif d’une diminution de l’incidence et des complications associées à cette pathologie.
Cette étude se base sur un questionnaire anonyme dont le lien est le suivant :

https://forms.gle/toohARcSw127kBQ77

Votre participation est déterminante à l'élaboration de mon travail de thèse,

Je vous remercie par avance pour votre aide et votre investissement. (Temps de réponse estimé à 10 minutes)
 
Baptiste Gras, interne en médecine générale, faculté de médecine de Lyon.